Poissons, 2016
série de 8 dessins
graphite sur papier
29,7×41 cm le dessin
300€/unité

La matière des poissons est belle, mais effrayante. Silencieux, filant à travers le filtre de l’eau, il sont distants. Le fond de l’eau représente l’insaissable et l’énigmatique. Ces êtres si anciens, paraissent comme venir de l’au delà. Ces tâches floues essaient de saisir une essence des poissons. Cette essence ou cette présence évasive respire en lien avec l’espace blanc autour.